logo
Loin de vouloir vous promettre des choses pour l' avenir, nous voulons nous inscrire dès à présent dans l'aujourd'hui : pourquoi vous promettre Demain, alors que vous êtes préoccupés par le quotidien !

Un budget communal qui tient la route

Faire appel a l'intelligence collective, plus qu'au politique

Mettre Mirepoix et ses habitants dans nos priorités

Faire de Mirepoix la capitale du Pays de Mirepoix, lui assurer la présidence

Créer une dynamique locale

N'hesitez pas a nous contacter

Nous sommes a votre écoute, et mieux ! Rejoignez le collectif !

info@noussommesmirepoix.com

Top

Les premiers enseignements du café citoyen « Budget et Ambitions »

Les premiers enseignements du café citoyen « Budget et Ambitions »

Ce café citoyen s’est tenu au bar LE CASTI. Il a été préparé par Élisa LAURENT – DIAS, aidée de Frédéric TERRÉ, Laurent GIROUSSE et serge MIELLY. 

Une cinquantaine de personnes se sont réunis autour de ce sujet avec de nombreux nouveaux participants. Après une présentation rapide de notre collectif et de ses objectifs ainsi que l’annonce du programme des prochains cafés effectuée par Eric FOURCAUD, Elisa LAURENT – DIAS a débuté sa présentation.

Elle avait pour but de :

  • Présenter les grands principes de fonctionnement d’un budget d’une collectivité 
  • Effectuer un parallèle entre les finances de Mirepoix et moyenne nationale constatée par la DGFIP et l’INSEE
  • Proposer des idées d’ investissements de projets, dans les prochaines années

Cela s’en est suivi d’un échange, volontaire et provoqué, entre tous les participants, afin de faire émerger les points de vue de chacun et des idées de développement pour notre Ville.

Voici les principales remarques :

  • il apparaît que le pourcentage de la masse salariale des agents municipaux est élevée. Il est donc nécessaire de comprendre pourquoi et sur quels actions spécifiques ou secteurs cette masse salariale est engagée (sport, travaux, nettoyage, services généraux, etc.)
  • Le budget de fonctionnement est important et les possibilités d’endettement pas totalement exploitées.

Néanmoins, cette première analyse, est fondée sur des données qui ont bien voulu être communiquées (il s’agit du budget primitif voté pour 2018).

Un participant nous interpelle car selon lui les chiffres seraient erronés, notamment au sujet du taux d’endettement, largement supérieur à celui annoncé. Les bases de calcul, dont il parle, ne sont pas celle utilisées dans la présentation (comme expliquée par Elisa Laurent-Dias, à une autre participante, en poste à la DDFIP). Et comme précisé ci-dessus, il s’agit d’une analyse, portant sur une seule année, et peut-être non représentative, qu’il faudra approfondir dès l’accès à l’ensemble des documents et informations nécessaires.

Eric Fourcaud prend la parole afin de récapituler les ambitions que doit avoir Mirepoix, au regard de son potentiel, et de la situation démographique qu’elle eut il y a une quinzaine d’années et qui ne va pas en s’améliorant. Mirepoix était dans le Top 5 des villes ariégeoises en terme démographique, aujourd’hui elle frise avec la 15eme position : Mirepoix n’est pas attractive !

Mirepoix est une cité historique, médiévale dans une région empreinte d’histoire et de fait, touristique. Elle subit donc une variation saisonnière de population importante (passe de 3200 habitants en hiver à plus de 30 000 habitants qui viennent dans le périmètre de Mirepoix lors de la semaine de MIMA et utilisent l’espace public et commercial..)

Malgré une hausse certaine de la population, en période estivale, les services municipaux d’aide et de sécurité restent constant ou se voient amoindri (en raison des congés) et ne peuvent pas faire face, ce qui occasionne des gènes pour les habitants et un sentiment d’insécurité parfois.

La solution d’embauche d’ AIC (Agents d’Information Civique) durant l’été, est donné par Eric, Fourcaud dans un but de conseil, de sécurisation, ce type de postes saisonniers devrait être prise en compte dans le budget à l’instar de ce qui se fait dans d’autres stations touristiques.

Le débat s’installe ensuite sur le coût des constructions engagées par la mairie, et du choix des prestataires retenus pour exécuter ces projets Il est donc fait un rappel des règles de marchés publics dont aucune collectivité ne peut s’affranchir.

Une participante demande si le droit de préemption est utilisé par la mairie. Marie-Françoise Alban lui répond par l’affirmative mais que cela aussi est encadré par des règles assez strictes.

Le dernier sujet de financement très important dans le bon fonctionnement d’une collectivité est la recherche de subventions. C’est une manne financière dont Mirepoix a très peu (pour ne pas dire pas du tout) bénéficié dans les précédentes mises en œuvre de projets quel qu’il soient.

Pour en faire profiter la Ville, il faut d’une part avoir la connaissance de leur existence, et être curieux des dernières subventions ou appels à projets, créés et initiés au niveau régional, national, et européen. Ensuite, il faut naturellement aller les chercher (montage des dossiers…) et user d’influence auprès des prescripteurs, déjà identifiés et connus.

D’autres idées ambitieuses sur lesquelles nous reviendrons lors de la publication de notre programme permettront de mettre en œuvre une politique ambitieuse sans surcoût pour la ville. L’idée étant d’avoir des priorités pour la ville et s’y tenir !

No Comments

Post a Comment